Régulation de la population de rats

La Ville a mis en place un plan stratégique de prévention

rat1
Dans le cadre de sa politique de régulation des nuisibles, la Ville a décidé de mettre en place une stratégie permanente entre les différents acteurs du territoire afin de contrôler la population des rongeurs. En effet, le but n'est pas de les éradiquer, (les rongeurs ont aussi une utilité et jouent un rôle dans la chaine naturelle) mais de contenir une population normale et de les tenir à l'écart des hommes.

Face à cette situation, la Commune a décidé de se doter d'un plan stratégique de prévention. Piloté par la Direction de l'Habitat, du Logement et du Renouvellement Urbain (DHLRU), ce plan vise trois objectifs :

 

1. Coordonner les acteurs

Une commission spécifique est en charge de coordonner les actions et de mobiliser les différents acteurs que sont : la Ville, les bailleurs sociaux, les services intercommunaux chargés de l'entretien des réseaux, et le cas échéant, tout autre institution amenée à intervenir. Elle a pour mission de coordonner les actions de dératisation dans l'ordre qui les rendent efficaces (réseaux, puis domaine public, puis espaces privatifs collectifs) en cas d'infestation.

Toujours dans un souci de prévention, cette commission doit veiller à ce qu'une dératisation coordonnée ait lieu avant chaque cycle de reproduction (soit plusieurs fois dans l'année).

2. Faire une veille régulière

Les services communaux (services techniques, Police municipale et brigade verte notamment) exercent une vigilance particulière au quotidien au travers de leurs déplacements professionnels et se tiennent à l'écoute des habitants.

3. Etre réactif aux signalements

Les usagers peuvent signaler la présence de rongeurs par mail, en indiquant l'adresse exacte, les circonstances (poubelle non close à proximité par exemple), avec si possible des photos ainsi que leurs coordonnées pour pouvoir les contacter.

Cette mesure permet, en plus de la rapidité d'intervention, de dresser une cartographie afin de mesurer l'efficacité des interventions et du plan.

Des mesures complémentaires

De la même façon et afin de limiter les sources susceptibles d'attirer les rongeurs, les plans actuels de régulation des populations de pigeons et de chats seront renforcés par des mesures complémentaires, pour limiter les nuisances liées à leur cohabitation. Les dépôts de détritus et déchets divers constituent une source de prolifération sévère. La commission est chargée de veiller à porter les explications nécessaires afin que les déchets soient traités dans le respect du Règlement Sanitaire Départemental tant au niveau collectif qu'individuel. En cas d'inobservance répétée ou volontaire des consignes du plan et dans l'intérêt collectif, les sanctions prévues dans ce même règlement pourront être appliquées.

dechetsLe rat prolifère dès qu’il a accès à une source d’eau, de nourriture et un abri qui le protège des prédateurs. Il est très mobile et couvre rapidement le terrain. Il faut donc agir sur plusieurs secteurs en même temps. Voici quelques conseils pour protéger votre habitat :

  • mettre vos sacs poubelles dans un bac fermé
  • placer un grillage à la base des gouttières
  • ne pas laisser la nourriture des chiens et chats
  • ne pas laisser accessible la nourriture des oiseaux
  • ramasser les fruits non récoltés, les déchets de jardins

 

 dossier rat

Pour approfondir le sujet, ce guide complet vous donne plus de conseils
pour protéger votre habitation des rongeurs.

 

Renseignements :

Direction de l'Habitat, du Logement et
du Renouvellement Urbain (DHLRU)

Tél. : 03 44 52 34 07

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le site Internet de la Ville de Méru utilise des cookies, principalement pour mesurer l'audience de ses pages. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.